Bilan-thermique-logement

Bilan thermique de logement : tout ce qu’il faut savoir

Améliorer la performance énergétique de sa demeure est un projet très important qui nécessite une bonne préparation. Avant de se jeter dans la multitude de travaux qui vous vient à l’idée, il est recommandé de réaliser un bilan thermique de votre logement. Mais de quoi s’agit-il ? Pourquoi effectuer ce bilan sur sa maison ? Découvrez les réponses à ces questions dans la suite de cet article.

Un bilan thermique : définition 

Un bilan thermique est défini comme une évaluation complète du système énergétique d’une maison. C’est la première démarche à réaliser avant d’entamer des ouvrages ayant pour objet de réduire la consommation économique d’un logement. Un bilan thermique a pour objectif principal de mettre en lumière les zones de la maison ayant un impact négatif sur la consommation énergétique de cette dernière.

C’est d’ailleurs lui qui permettra aux particuliers de faire le bon choix en ce qui concerne les ouvrages à réaliser pour améliorer la performance énergétique de sa bâtisse. Pour réaliser cette rénovation énergétique, il est obligatoire de faire appel à spécialiste RGE (reconnu garant de l’environnement). C’est ce dernier qui fera le bilan thermique de la maison afin d’indiquer les axes d’amélioration à apporter à la bâtisse. Cet audit permettra d’analyser :

  • l’isolation des toits, des vitres, du sol, des parois ;
  • l’état des matériaux de la charpente ;
  • la capacité énergétique des systèmes de ventilation, de chauffage, d’eau chaude ;
  • l’orientation de l’appartement ; 

Quelles différences entre bilan thermique et Diagnostic de Performance énergétique ? 

Souvent confondues, les deux expressions suivantes n’entrent pas dans la même optique. En effet, le bilan thermique permet d’avoir une idée précise sur la consommation énergétique de sa maison et les zones de la maison ayant un impact négatif sur le rendement énergétique de cette dernière.

De ce fait, il intervient généralement lors des travaux de rénovation d’une bâtisse. Le DPE quant à lui a pour but de renseigner sur la performance énergétique d’un logement. Ce dernier intervient généralement lors des opérations de vente d’un immeuble. Contrairement au bilan thermique, le DPE est une démarche obligatoire lors de la mise en vente ou de la location d’une maison.

Quels sont les avantages d’un bilan thermique pour une maison ? 

Le bilan thermique est une opération très avantageuse pour un logement en phase de rénovation. Il permet en général d’améliorer le confort thermique à l’intérieur de la maison. Eh oui ! le bilan thermique permet d’identifier les ponts thermiques d’un logement. Ainsi, vous pourriez aisément entamer les ouvrages adéquats et donc éviter le gaspillage d’argent. De plus, en réalisant les différents travaux indiqués par votre artisan RGE, votre immeuble répondra aux exigences thermiques en vigueur.

Quelles sont les aides ou subventions pour la réalisation d’un bilan thermique ? 

Avant toute chose, il faut savoir que le prix d’un bilan thermique varie en fonction de la ville et de l’expert. Cependant, il faut prévoir un budget oscillant entre 500 et 1000 euros. Pour aider les particuliers qui se lancent dans ce type d’ouvrage, les autorités ont mis en place des aides spéciales. Vous avez la subvention de l’ADEME et celui de L’ANAH qui finance une grande partie des coûts de l’opération.

Somme toute, le bilan thermique est une évaluation de la consommation énergétique d’une maison. Il permet de faire ressortir les aléas dans la performance énergétique d’un logement. Ainsi, les particuliers pourront aisément entamer les ouvrages d’amélioration thermique adéquats.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *